BTS INDUSTRIEL

La numérisation de l’information dans l’ensemble des processus de gestion, la multiplication des services internes, l’explosion des communications via l’internet et les réseaux locaux sont aujourd’hui incontournables dans toute économie moderne. Aussi, préparer des techniciens dans ce domaine s’avère-t-il judicieux.

Niveau

Etre titulaire de l’un des diplômes :

  • Baccalauréat toutes séries
  • BT (Brevet de Technicien)
  • BP (Brevet Professionnel)

ou tout diplôme équivalent

ou avoir

  • Niveau Terminal
    avec 160 points pour le BAC général et 192 points pour le BAC technique

(voir collante)

  • 1 Extrait d’acte de naissance
  • 1 Photocopie de l’attestation d’identité ou de la CNI
  • 1 Certificat de nationalité
  • 1 Certificat de scolarité (pour les étudiants venant d’un établissement d’Enseignement Supérieur)
  • 1 Photocopie de la fiche d’autorisation d’inscription en Année Préparatoire (AP)
  • La légalisation de la photocopie du relevé de notes du BAC
  • Le dernier bulletin scolaire
  • Chef ou Responsable d’équipe de production informatique ou électronique
  • Technicien réseaux
  • Administrateur de site web
  • Analyste programmeur, développeur d’application...

La maîtrise des techniques de télécommunication (téléphone, vidéotex, etc.) et du secteur informatique, qui englobe des notions en gestion et en logiciel, représente un défi majeur en matière de développement économique et industriel. Le titulaire du BTS Réseau Informatique et Télécommunications est capable de concevoir et d’exploiter efficacement tout système technique de communication, réparer tout équipement de télécommunication...

Niveau

Etre titulaire de l’un des diplômes :

  • Baccalauréat toutes séries
  • BT (Brevet de Technicien)
  • BP (Brevet Professionnel)

ou tout diplôme équivalent

ou avoir

  • Niveau Terminal
    avec 160 points pour le BAC général et 192 points pour le BAC technique

(voir collante)

  • 1 Extrait d’acte de naissance
  • 1 Photocopie de l’attestation d’identité ou de la CNI
  • 1 Certificat de nationalité
  • 1 Certificat de scolarité (pour les étudiants venant d’un établissement d’Enseignement Supérieur)
  • 1 Photocopie de la fiche d’autorisation d’inscription en Année Préparatoire (AP)
  • La légalisation de la photocopie du relevé de notes du BAC
  • Le dernier bulletin scolaire
  • Entreprises industrielles
  • Administrations

 

  • Technicien de réseaux téléphoniques, Internet
  • Technicien de transmission (téléphonique et cellulaire)
  • Consultant en informatique
  • Responsable du service informatique d’une Entreprise

Le Technicien Supérieur en Bâtiment possède des connaissances structurées dans diverses techniques relevant du gros œuvre mais aussi du second œuvre. A ce titre, il seconde l’Ingénieur sur des questions théoriques et/ou Techniques. Il participe donc à l’élaboration des projets et à l’organisation du chantier...

Niveau

Etre titulaire de l’un des diplômes :

  • Baccalauréat toutes séries
  • BT (Brevet de Technicien)
  • BP (Brevet Professionnel)

ou tout diplôme équivalent

ou avoir

  • Niveau Terminal
    avec 160 points pour le BAC général et 192 points pour le BAC technique

(voir collante)

  • 1 Extrait d’acte de naissance
  • 1 Photocopie de l’attestation d’identité ou de la CNI
  • 1 Certificat de nationalité
  • 1 Certificat de scolarité (pour les étudiants venant d’un établissement d’Enseignement Supérieur)
  • 1 Photocopie de la fiche d’autorisation d’inscription en Année Préparatoire (AP)
  • La légalisation de la photocopie du relevé de notes du BAC
  • Le dernier bulletin scolaire

Technicien des Travaux Publics (TP) spécialité bâtiment dans une entreprise publique ou privée